Autonomie et apprentissage: L'innovation dans la formation par Marie-José Barbot

Autonomie et apprentissage: L'innovation dans la formation

Titre de livre: Autonomie et apprentissage: L'innovation dans la formation

Éditeur: Presses Universitaires de France

Auteur: Marie-José Barbot


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Marie-José Barbot avec Autonomie et apprentissage: L'innovation dans la formation

De toutes parts s'impose aujourd'hui la nécessité de repenser le système éducatif à partir de nouvelles données. La société post-fordiste, les rendez-vous avec l'emploi modifient les attentes des apprenants, tandis que l'entrée dans une soiété de la communication peut constituer une chance historique de changement.

D'où la nécessité d'un gouvernail, celui d'une théorie de l'autonomie.

Cet ouvrage propose de fonder une théorie de l'autonomie et de la traduire en terme d'apprentissage lié à la métacognition et d'analyser l'enrihissement mutuel de l'apprentissage et des technologies d'information et de communication. Après un état des lieux relatif à l'innovation par rapport à une visée de l'autonomie portant notamment sur les facteurs et les normes qui régissent les systèmes éducatifs européens, les auteurs proposent des stratégies de mise en place de dispositifs développant l'autonomie de l'apprenant à tous les niveaux de l'école à la formation permanente, en passant par l'Université.

Ceci implique de redessiner le profil de l'enseignant et du formateur et de modifier leur formation. Aussi les axes suivants lesquels pourraient se développer leurs compétences sont analysés dans le cadre de ce qui serait de l'ordre d'une métacompétence.

La proposiion des auteurs repose sur la création d'une éducation visant l'autonomie, c'est-à-dire le dveloppement de personnes en mesure d'affronter la complexité : d'une part celle d'un environnement en évolution constante, de l'autre celle des proccessus d'apprentissage.

Texte de couverture

Livres connexes

De toutes parts s'impose aujourd'hui la nécessité de repenser le système éducatif à partir de nouvelles données. La société post-fordiste, les rendez-vous avec l'emploi modifient les attentes des apprenants, tandis que l'entrée dans une soiété de la communication peut constituer une chance historique de changement.

D'où la nécessité d'un gouvernail, celui d'une théorie de l'autonomie.

Cet ouvrage propose de fonder une théorie de l'autonomie et de la traduire en terme d'apprentissage lié à la métacognition et d'analyser l'enrihissement mutuel de l'apprentissage et des technologies d'information et de communication. Après un état des lieux relatif à l'innovation par rapport à une visée de l'autonomie portant notamment sur les facteurs et les normes qui régissent les systèmes éducatifs européens, les auteurs proposent des stratégies de mise en place de dispositifs développant l'autonomie de l'apprenant à tous les niveaux de l'école à la formation permanente, en passant par l'Université.

Ceci implique de redessiner le profil de l'enseignant et du formateur et de modifier leur formation. Aussi les axes suivants lesquels pourraient se développer leurs compétences sont analysés dans le cadre de ce qui serait de l'ordre d'une métacompétence.

La proposiion des auteurs repose sur la création d'une éducation visant l'autonomie, c'est-à-dire le dveloppement de personnes en mesure d'affronter la complexité : d'une part celle d'un environnement en évolution constante, de l'autre celle des proccessus d'apprentissage.

Texte de couverture

De toutes parts s'impose aujourd'hui la nécessité de repenser le système éducatif à partir de nouvelles données. La société post-fordiste, les rendez-vous avec l'emploi modifient les attentes des apprenants, tandis que l'entrée dans une soiété de la communication peut constituer une chance historique de changement.

D'où la nécessité d'un gouvernail, celui d'une théorie de l'autonomie.

Cet ouvrage propose de fonder une théorie de l'autonomie et de la traduire en terme d'apprentissage lié à la métacognition et d'analyser l'enrihissement mutuel de l'apprentissage et des technologies d'information et de communication. Après un état des lieux relatif à l'innovation par rapport à une visée de l'autonomie portant notamment sur les facteurs et les normes qui régissent les systèmes éducatifs européens, les auteurs proposent des stratégies de mise en place de dispositifs développant l'autonomie de l'apprenant à tous les niveaux de l'école à la formation permanente, en passant par l'Université.

Ceci implique de redessiner le profil de l'enseignant et du formateur et de modifier leur formation. Aussi les axes suivants lesquels pourraient se développer leurs compétences sont analysés dans le cadre de ce qui serait de l'ordre d'une métacompétence.

La proposiion des auteurs repose sur la création d'une éducation visant l'autonomie, c'est-à-dire le dveloppement de personnes en mesure d'affronter la complexité : d'une part celle d'un environnement en évolution constante, de l'autre celle des proccessus d'apprentissage.

Texte de couverture